St Symphorien (Ille-et-Vilaine) - Bovin Laitier et Bovin Viande

Mandataire

Logo FCAA

Certification

Logo Label Bas Carbone
Image projet
Disponible
St Symphorien (Ille-et-Vilaine) - Bovin Laitier et Bovin Viande
Réductions d'émissions générées : 1 390 téq CO2
RégionBretagne
Co-bénéficesQualité de l'air, Qualité de l'eau, Energie renouvelable, Réduction consommation soja, Couverts végétaux
MandataireFrance Carbon Agri
Date de fin du projetJuin 2028

Description du projet

Le projet porte sur


  • une meilleure consommation d'engrais pour limiter la pollution par l'azote
  • une amélioration de la conduite du troupeau afin de réduire la quantité de GES émis
  • une alimentation du troupeau plus respectueuse de l'environnement
  • une optimisation de la consommation d'énergie pour réduire les émissions associées à leur production et utilisation

Pour aller plus loin : les leviers


  • Optimiser la fertilisation pour réduire l'usage des engrais minéraux N,P,K : Les fertilisants contiennent de fortes concentrations de gaz (azote, phosphore et potassium notamment) pouvant polluer le milieu lorsqu'ils sont apportés en excès.
  • Améliorer la conduite sanitaire : L'amélioration de la conduite sanitaire de l'exploitation permet l’amélioration de la production, rendant alors possible la réduction du nombre de vaches de l'exploitation et donc la quantité de GES émis.
  • Améliorer le logement des animaux pour optimiser la production : L'amélioration des conditions de logement permet l'amélioration de la production. Or, l'amélioration de la production permet de réduire le nombre de vaches nécessaire pour produire une même quantité de lait ou de viande et donc de réduire la quantité de GES émis.
  • Optimiser l'âge au 1er vêlage et la longévité des vaches : Rendre les animaux plus productifs plus longtemps permet de réduire le nombre de vaches nécessaire pour produire une même quantité de lait ou de viande et donc de réduire la quantité de GES émis.
  • Optimiser les effectifs de génisses de renouvellement : Les vaches produisant du méthane, optimiser les effectifs permet de réduire les émissions de GES.
  • Remplacer les tourteaux de soja par du tourteau de colza ou autres co-produits : Le soja est majoritairement importé. Le remplacer permet de réduire les émissions liées à son importation.
  • Augmenter l'autonomie protéique : Les élevages autonomes en protéine n'ont pas besoin d'en acheter pour l'alimentation de leurs animaux. Cela permet donc de réduire les émissions liées au transport de ces aliments.
  • Réduire la consommation de carburant : La production de carburant générant des GES, une baisse de consommation améliore donc le bilan carbone.

Identifiant projet A9_30_010

Les photographies d'illustration des projets sont des images libres de droit et purement illustratives.

Présentation de l'exploitation

L'exploitation s'étend sur une surface de 139 hectares. Située à St Symphorien dans le département de l'Ille-et-Vilaine. L'exploitation exerce une activité de Bovin Laitier, Bovin Viande et Cultures de Vente

Méthode utilisée

La méthode Label Bas Carbone utilisée pour ce projet est la méthode Carbon Agri.

La méthode Carbon Agri cible les pratiques permettant l'atténuation des émissions de GES et l'augmentation du stockage du carbone dans les sols et la biomasse dans des exploitations agricoles.

Télécharger la méthode Carbon Agri

Co-bénéfices

Qualité de l'air


Réductions des émissions d'ammoniac : une réduction des pertes d'azote apportées vers l'air contribue à limiter la pollution atmosphérique de l'exploitation

Découvrir tous les projets ayant ce co-bénéfice

Qualité de l'eau


Réduction de l'excédent du bilan azoté : une réduction des pertes d'azote apportées vers l'eau favorise une meilleure qualité de l'eau

Découvrir tous les projets ayant ce co-bénéfice

Energie renouvelable


Augmentation de la production d'énergie renouvelable : la production d'énergie verte sur l'exploitation aide à limiter le recours aux énergies fossiles

Découvrir tous les projets ayant ce co-bénéfice

Réduction consommation soja


Réduction de la consommation de soja : le soja est majoritairement issu de l'importation au travers de filières participant à la déforestation

Découvrir tous les projets ayant ce co-bénéfice

Couverts végétaux


Augmentation de la surface en couverts végétaux : les couverts végétaux permettent d'éviter de laisser un sol nu, donc de mieux retenir les éléments apportés et de limiter la pollution du milieu

Découvrir tous les projets ayant ce co-bénéfice
Les projets sont soumis à une grille d'évaluation de leurs impacts et co-bénéfices environnementaux conformément aux méthodes labellisées par le ministère de l'Environnement. Ces indicateurs permettent de s'assurer que les éventuels impacts sont maîtrisés et compatibles avec le Label Bas Carbone France. Ils font l'objet d'un suivi et de vérifications par un auditeur. Afin d'obtenir plus d'informations, veuillez vous rapprocher de France Carbon Agri.

Étapes du projet

Novembre 2022
Mai 2025
Novembre 2027 - Juin 2028
(prévisionnels)

Début du projet

Audit de mi-parcours

Audit final - Certification des crédits carbone

L’acquisition de ce projet est conditionnée à sa labellisation par le Ministère de la Transition Ecologique, en cours d’instruction.

Porteur de projet / mandataire

Le mandataire du projet est France Carbon Agri.

Initiative pionnière créée en 2019, France Carbon Agri, leader de la labellisation de projets Label Bas Carbone agricoles, accompagne plus de 3 000 agriculteurs dans leur transition bas-carbone. Elle coopère avec une soixantaine de développeurs de projets locaux sur l'ensemble du territoire français.

France Carbon Agri a pour mission :
• de coordonner la gestion des projets les agriculteurs et leurs conseillers techniques locaux dans la labellisation et la bonne conduite des projets agricoles de transition bas-carbone.
• d'accompagner les entreprises et organisation souhaitant contribuer au développement de projets agricoles bas carbone dans les territoires.

Vous pourriez aussi être intéressé par :